Origines des Bonaparte – les Bonaparte en toscane

Les Bonaparte, originaire de Sarzana, s’établirent à Ajaccio à la fin de 1500. Charle Marie père de Napoleon etudia le droit à Pise, souvis par son fils ainé Joseph, qui aura son doctora en 1788. Auprès de ses parents à San Miniato, Charles avait fait des recherches autour de l’origine noble de sa famille pour pouvoir s’enscrire dans le livre de la noblesse corse et faciliter à Napoléon l’entrée à l’école de Brienne.

En 1789 Joseph envoya au grand-duc de Toscane Pierre Léopold un memoire sur la presumée origine noble de la famille avec le but d’etre nommé chevalier de l’Ordre de Santo Stefano. Il affirmait descendre des Bonaparte de Florence, nobles gibelines exilès à San Miniato par les guelfes, mais il fut impossible de trouver des preuves. Il n’en trouva pas non plus l’empereur d’Autriche lors du mariage de sa fille avec Napoléon, l’ambiguité resta et dans ses dernières années à Saint Helène, Napoléon amait se souvenir de ses origines toscanes et de ses parents de San Miniato.

Elisa Baciocchi, princesse de Piombino et duchesse de Lucca, nommée par son frère grand-duchesse de Toscane arriva à Florence le premier avril 1809. Ambitieuse et hautaine elle appliqua avec succès le Code Napoleon, elle amait s’entourer de gens de lettre et musiciens comme Paisiello, Paganini et Spontini, qui lui dedia La Vestale.

Pauline sejourna souvent à Florance où elle mourra en 1825 dans le bras de son mari, le Prince Camillo Borghese qui en 1822 avait acquit le vieux palais Salviati dans la Via Ghibellina. Contrainte de vivre en exil en Autriche, Caroline Murat obtint de Metternich le permis d’abiter à Florence où acheta une sontueuse demeure dans la place Ognissanti, elle y mourra en 1839 et sera ensevelie dans l’eglise voisine.

Lucien Bonaparte quitta sa residence de Viterbo pour sejourner du 1828 au 1832 près de Florence, dans une villa au pied de la colline de Fiesole. Joseph Bonaparte avec le consentement du grand-duc, alla rejoindre sa femme qui depuis 1826 habitait dans le palais Serristori près de l’Arno et y mourra en 1844. Jerome Bonaparte avait acquit un palais à Florence et une villa dans la campagne de Quarto, ou il donna de sontueuse receptions jousq’à son depart pour la France en 1847. Louis Bonaparte, père du futur Napoleon III, s’etablit à Florence dans un palais près de l’Arno, sa residence secondaire etait sur la colline de Montughi.

Home Page
www.elbasun.com

© 2001 ElbaSun - Tutti i diritti sono riservati