Les francais en Toscane

Au mois de juin 1996, avec le consentement du grand-duc Ferdinand de Lorreine, Napoleon occupe Livourne avec son armée pour defendre l’entrée du port aux anglais et empecher leur commerce dans la Méditerranée. Le premier juillet apres une courte visite au canoine Philippe Bonaparte a San Miniato, il se rend à Florence ou il sera accueilli avec tous les honneurs. Au comandement de Nelson, la flotte anglaise entre à Portoferraio, ses hommes vont occuper la place forte pendant environ un an, ils seron evaqués en 1797, lorsque les protestations du grand-duc obtiendron enfin satisfaction auprès des gouvernementa de Paris et de Londres.

Le 2 mars 1799 le Directoire declare la guerre à la deuxième coalition qui comprend l’Autriche et le 24 mars 7000 soldats francais occupent la Toscane sans rencontrer la moindre resistance. Le grand-duc Ferdinand III s’enfuit a Vienne et a Florence le citoyen juif Reinhard est nommé commissaire de la Republique et assume le pouvoir avec le general Gautier.

Avec l’occupation de Livourne on poursuit l’objectif de récuperer la Corse et conquerir l’Ile d’Elbe, essentielle pour controller le trafic anglais dans la Méditerranée et precieuse pour ses mines de fer qu’on pense de faire fondre en Corse. A Florence il y aura peu de changement dans l’amministration, les “jacobins” vont etre exclus, meme si le moderé Reinhard pense que leur présence favoriserait la création d’une costitution republicaine.

Les sympatisants seront decouragés, le regime brutal de réquisitions, la fiscalité exagerée, la coscrition obligatoire, la reforme du clergé, mesures imposées à une population habituée au prudentes réformes du gouvernement lorrennois, alimenteront les troubles. A Arezzo le peuple se soulève, soutenu par les reactionnaires, des bandes des paysans a qui s’unissent des voyous pillent les campagnes et occupent Sienne.

Apres les victores de la coalition, les francais sont obligés de quitter la Toscane, les ”jacobins” restés seront persecutés par l’amministration granducale restaurée, qui reprimerà aussi la revolte de paysans. Les troupes francaises vont revenir bientot et Murat occupera la Toscane (novembre1900) et avec le traité de Luneville (9 fevirier 1801) le grand-duché deviendra le Rojaume d’Etrurie attribuè avec la principotè de Piombino à Ludovic de Bourbon.

La France demande la possession de l’Ile d’Elbe en signant la paix avec l’Engleterre au congres d’amiens (8mars 1802). En 1803 la succession passe a Charles de Bourbon, sous la régence de sa mère Marie Louise, avec le traité de Fontaineblau (27 octobre 1807) le royaume est annexè à l’Empire, le general Reille est nommè commissaire.

En mars 1809 la seur de Napoléon Elisa Baciocchi est nommée Princesse de Piombino e Lucca et grand-duchesse de Toscane. Au debut de l’an 1814, après la defaite de la campagne de Russie, l’armée de Murat, passèe au camp ennemi, entre dans les territoires de l’Eglise et de la Toscane. Florence est occupèe le 31 janvier, la poupolation se souleve, les troupes francaises sont obligées de se retirer. Un détachement anglais débarque à Livourne, le premier mars Florence est restituè au grand-duc.

barN.gif (227 byte)

Home Page
www.elbasun.com

© 2001 ElbaSun - Tutti i diritti sono riservati